Vous êtes ici

Partager sur

Renouvellement pour une année du financement de L’Aparté, guichet unique contre le harcèlement

8 Avril

L’Union des artistes se réjouit de l’annonce ce matin de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, qui vient d’octroyer un financement de 250 000 $ pour 2021-2022 afin que L’Aparté puisse poursuivre sa mission au-delà du 31 mars dernier, date qui marquait la fin du financement accordé il y a 3 ans par le gouvernement du Québec.

Comme vous le savez, L’Aparté offre depuis septembre 2018 une assistance à toutes les personnes du milieu culturel qui font l'objet ou ont été témoins de harcèlement (psychologique ou sexuel) ou des violences au travail (agression sexuelle) dans toutes les régions du Québec. Rappelons que L’Aparté a été mis sur pied grâce à un financement de 360 000 $ accordé par le gouvernement du Québec en mars 2018 dans la foulée du mouvement #moiaussi (#metoo, en 2017). Des associations professionnelles et des regroupements s’étaient réunis pour mettre en place un plan d’action dans lequel figurait L’Aparté. Ce financement, dont l’UDA était la mandataire, avait été accordé sur 3 ans et il venait à échéance le 31 mars dernier.

Au cours des 3 dernières années, L’Aparté a su bâtir une équipe solide et développer une expertise pointue pour venir en aide aux victimes et aux témoins de harcèlement et de violences en milieu de travail. Chaque année, le nombre d’artistes, d’artisans et de travailleurs culturels qui ont fait appel à L’Aparté a augmenté, particulièrement lors de la plus récente vague de dénonciations à l’été 2020. Bref, il s’agit d’un service essentiel pour le milieu culturel.

C’est pourquoi les membres du comité restreint, formé de l’UDA1, de l’AQTIS 514 AIEST2, de l’ADISQ3 et de l’AQPM4, avaient entrepris au cours des derniers mois des représentations auprès de la Direction du statut de l’artiste et du développement des compétences du MCCQ pour obtenir une aide supplémentaire. Le MCCQ nous a entendus et nous le remercions, car ce financement permettra notamment à L’Aparté d’embaucher une deuxième avocate afin de bonifier les services offerts.

Nous poursuivrons tout de même nos démarches auprès du MCCQ, car ce que nous souhaitons ultimement, c’est de pérenniser ce type de services offerts par L’Aparté à tout le milieu culturel.

Pour lire le communiqué du MCCQ, cliquez ici.

Pour lire l'article du Journal de Montréal, cliquez ici.

 

  1. Union des artistes
  2. AQTIS 514 AIEST : Alliance québécoise des techniciens de l’image et du son, section locale 514 de l’Alliance internationale des employés de scène, de théâtre et de cinéma
  3. ADISQ : Association québécoise de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo
  4. AQPM : Association québécoise de la production médiatique