Vous êtes ici

Partager sur

Nouveau site Web et iBottin renouvelé

25 Novembre 2014

C’est un site Web complètement transformé que vous allez découvrir. Bien plus qu’un simple lifting, le site Web de l’UDA et l’iBottin ont fait l’objet d’une refonte majeure : un nouveau visuel, mais surtout une nouvelle architecture de l’information qui facilitera la navigation, la mise à jour des fiches et la recherche avancée dans le bottin par les producteurs et les directeurs de casting.


Le site Web : quelques nouveautés en vrac

  • La navigation dans toutes les sections du site pourra se faire facilement à partir de votre ordinateur, de votre tablette et de votre téléphone intelligent;
  • Tous les renseignements relatifs à la Caisse de sécurité des artistes (CSA), aux activités de formation continue, aux rabais aux membres, aux textes et aux grilles de tarifs des ententes collectives, aux différents services offerts par l’UDA et la Fondation des artistes (FDA), à la salle de presse et aux actualités, etc. se trouvent facilement sur la page d’accueil du site;
  • Pour les membres stagiaires et actifs, une zone sécurisée facile d’accès contenant vos renseignements personnels (adresse, téléphone, etc.), votre fiche personnalisée d’assurance accessible d’un seul clic, le dossier de votre agent, etc. Tous ces renseignements pourront facilement être mis à jour.
     

Votre fiche professionnelle : quelques nouveautés en vrac

Votre fiche professionnelle pourra être consultée facilement par les producteurs et les directeurs de casting qui pourront se familiariser avec un nouveau moteur de recherche beaucoup plus performant. En plus d’une plus grande facilité pour les membres à mettre à jour leur fiche professionnelle, mentionnons que :

  • les fonctions sont dorénavant limitées à 10;
  • un espace est prévu pour la présentation dans le profil d’artiste d’un court résumé de sa carrière ou de ses aptitudes ;
  • les tranches d’âge du critère Âge apparent seront de 5 ans à partir de 15 ans (et de 2 ans pour les membres de 0 an à 14 ans) ;
  • des critères ont été ajoutés dans Aspects divers dans la rubrique Caractéristiques physiques ;
  • la mention d’adhésion à l’ACTRA (membres communément appelés double carte à l’UDA) a été ajoutée;
  • les fichiers vidéo doivent maintenant être hébergés sur YouTube et Vimeo (après que les artistes ont obtenu les droits d’utilisation des producteurs et de tous les autres ayant droit), et pourront être visionnés directement dans la fiche de l’artiste sans avoir à les télécharger.

Pour plus d’information sur le nouveau site, nous vous invitons à lire ci-dessous l’article « Nouveau site Web et iBottin renouvelé – Bientôt sur vos écrans » publié dans le Journal de l’Union d’octobre, p. 4.

« Comme le mentionne Pierre Blanchet, directeur du Service aux membres et des communications, « pour pouvoir offrir un site qui répond aux besoins exprimés par les utilisateurs que sont les membres, les producteurs, les directeurs de casting et les agents artistiques, nous avons tenu compte de leurs commentaires et suggestions. Nous avons effectué des consultations ciblées, notamment avec des représentantes de l’Association des directeurs de casting du Québec (ADCQ), afin d’adapter l’outil à la réalité de leur travail. Nous avons tenu compte aussi, dans une certaine mesure et après analyse, des statistiques de fréquentation du site Web de l’outil Google Analytics, pour mieux cerner les contenus recherchés par nos utilisateurs. Bref, nous nous sommes assurés d’avoir le portrait le plus juste possible pour mieux orienter notre travail de refonte, qui s’est échelonné sur plusieurs mois. »

Aussi, l’arborescence du nouveau site, qui a été construite en fonction des besoins des utilisateurs et des objectifs du plan d’action 2013-2017 de l’Union, met davantage en valeur les membres en page d’accueil, avec un accès direct au bottin, selon les profils d’utilisateur (public en général, agents d’artistes, producteurs et directeurs de casting), et présente des contenus plus facilement accessibles, de même que de nouveaux contenus.
 

Bottin revu et amélioré

Le bottin électronique a été revu autant dans son contenu et ses fonctionnalités que dans sa forme. L’Association des directeurs de casting du Québec, qui avait fait part de ses commentaires à l’équipe des communications au sujet de l’outil, a bien hâte de le découvrir.
 

Des fiches à jour sont le nerf de la guerre

Au-delà de l’optimisation technologique et de l’efficacité des outils, ce sont les fiches des artistes qui font du bottin un outil efficace. Mélanie Ranger, directrice de casting à Radio-Canada, et Karel Quinn, à la tête de son agence de casting, Casting Karel Quinn, de grandes utilisatrices du bottin, s’entendent pour dire qu’« il est primordial que les membres veillent à mettre à jour leur fiche et que les compétences et les aptitudes indiquées reflètent ce qu’ils sont ou ce qu’ils ont à offrir comme prestation. Certains membres cochent à peu près toutes les fonctions. Cela ne nous donne pas des résultats précis des réelles aptitudes ou fonctions des artistes. Et ça nous oblige à poursuivre nos recherches, à nous tourner vers les personnes que l’on connaît déjà, ou encore vers d’autres sources. »

En casting, les délais sont toujours de plus en plus courts, de là l’importance d’avoir des outils performants et des fiches à jour. « Il m’est arrivé de me retrouver avec un jongleur qui, finalement, ne pouvait pas jongler avec trois balles, alors que c’est ce à quoi on s’attend au minimum d’un jongleur », ajoute Karel qui suggère que si un artiste indique qu’il danse le baladi, pourquoi ne pas intégrer un extrait vidéo de deux minutes dans sa fiche ? « Cela m’aiderait énormément lors de mes recherches. J’aime bien voir ou écouter des démos vidéo et audio. Et pas plus de deux minutes. C’est suffisant pour voir si la prestation correspond à ce que je recherche. Comme je travaille en publicité, les critères de recherche sont définis, le réalisateur et le client ayant la plupart du temps une idée très précise de ce qu’ils veulent. »
 

Comment se démarquer ?

Pour être visibles et contribuer à rendre incontournable le bottin en ligne, les membres doivent s’assurer de mettre à jour leur fiche professionnelle et d’indiquer notamment l’année de la photo principale et la tranche d’âge apparent dans laquelle ils se situent, de cocher les fonctions et aptitudes correspondant vraiment à ce qu’ils sont ou à ce qu’ils sont en mesure de réaliser comme prestation. Tous les membres peuvent tirer leur épingle du jeu. Les directrices de casting ont en effet mentionné qu’elles regardent attentivement les fiches obtenues dans les résultats de recherche et qu’elles sont toujours à l’affut de nouveaux visages, qu’elles consultent régulièrement le carrousel des nouveaux membres. Tous et toutes peuvent se démarquer.

Pour Pierre Blanchet, dont l’équipe a travaillé à l’intégration des contenus et à la réalisation des tests utilisateurs, en étroite collaboration avec l’équipe des technologies de l’information dirigée par Denis Masson et l’équipe d’Absolunet, « le site et le bottin électronique seront bien entendu bonifiés par la suite, en fonction des évaluations de la fréquentation du site et des commentaires reçus. D’autres fonctionnalités pourront être ajoutées, que ce soit au bottin ou au site Web, toujours en vue d’aider nos membres à trouver du travail. »


Pour consulter toutes les actualités