Vous êtes ici

Partager sur

Négociation 2018-2019 - Les artistes et les professionnels de l'audiovisuel forment un front commun

24 Octobre 2018

Les techniciens et techniciennes de l'AQTIS, les réalisateurs et réalisatrices de l'ARRQ et les artistes de l'UDA, actuellement à la veille ou en cours de négociation avec l'AQPM, ont décidé de former un front commun pour négocier certaines dispositions avec la partie patronale.

Comme l'ont déclaré les porte-parole, Alexandre Curzi (AQTIS), Gabriel Pelletier (ARRQ) et Sophie Prégent (UDA) : « Notre industrie connaît des problèmes structurels graves qui affectent nos membres et que nous souhaitons aborder ensemble auprès des producteurs dans un esprit constructif de faire évoluer la façon dont se font les tournages au Québec. Nous avons les mêmes objectifs, une vision commune des solutions à mettre en place alors nous avons décidé de faire front commun pour l'avancement de l'industrie télévisuelle et cinématographique québécoise. Nos membres font partie des mêmes équipes lors des tournages et de la production, ils sont habitués à travailler au coude à coude. Nous avons tout intérêt à intervenir dans un esprit de solidarité et de cohésion pour améliorer les conditions dans lesquelles notre travail se fait. »

Deux grands objectifs chapeautent notre action : améliorer les conditions de travail et de pratique de nos membres et harmoniser nos revendications sur certains enjeux communs comme la cadence de travail.

« Nous avons tous à cœur le développement et le rayonnement de la culture québécoise, nous en sommes les acteurs de première ligne. Les nouvelles plateformes, l'arrivée de nouveaux joueurs avec des moyens colossaux, le resserrement des règles imposées par les diffuseurs, les enjeux de planification de main-d'œuvre sont autant de facteurs qui font pression sur nos milieux. Face à de telles menaces, nous devons plus que jamais être solidaires et coordonner nos demandes, » ont conclu les trois dirigeants des associations.

À propos

L'Alliance québécoise des techniciens et techniciennes de l'image et du son (AQTIS) est l'association reconnue pour représenter quelque 6 200 artisans pigistes de près de 150 métiers liés à la conception, la planification, la mise en place ou la réalisation d'une production audiovisuelle. Elle représente, défend et soutient leurs intérêts auprès des différents interlocuteurs, leur offre un filet social et négocie des ententes collectives précisant les conditions de travail qui doivent s'appliquer à eux. Site web : www.aqtis.qc.ca

L'Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec (ARRQ) regroupe plus de 750 réalisateurs et réalisatrices œuvrant principalement en langue française au Québec dans les domaines du cinéma, de la télévision et du web. Elle a notamment pour mandat de défendre les intérêts et les droits des réalisateurs\trices et les représente en toute occasion et dans tout dossier. Pour en savoir plus sur l'ARRQ : www.reals.quebec