Vous êtes ici

Partager sur

Mise à jour de la politique sur la radio commerciale du CRTC accueillie favorablement par l’UDA

8 Décembre

L’Union des artistes accueille favorablement la mise à jour de la politique sur la radio commerciale publiée le 7 décembre dernier par le CRTC.

« Qu’il ne soit plus possible pour les radios commerciales de contourner, par des montages de chansons populaires anglophones, les exigences relatives aux pièces musicales francophones est un immense gain pour nous », souligne Sophie Prégent, présidente de l'UDA. Elle salue également l’imposition de nouveaux quotas pour les artistes émergents et l’intégration de musique autochtone dans les listes de lecture des radiodiffuseurs.

La musique québécoise peine à joindre son public et la mise à jour de la politique du CRTC est un pas dans la bonne direction qui permettra de protéger notre contenu musical original francophone. Il était nécessaire que le gouvernement se positionne et révise sa politique et il est tout aussi important que le projet de loi C-11 soit approuvé rapidement afin que les différentes plateformes contribuent, elles aussi, à la mise en valeur et au financement des créateurs d’ici.