Vous êtes ici

Partager sur

L’heure de la retraite a sonné…

19 Septembre

Après 13 belles années passées à l’UDA, dont les 10 dernières à titre de directeur du Service aux membres et des communications, l’heure de la retraite a maintenant sonné et le temps est venu pour moi de ralentir le rythme.

Œuvrant dans les milieux juridique, associatif et syndical, principalement dans le secteur culturel, depuis plus de 30 ans, j’ai porté de multiples chapeaux à l’UDA, ce qui m’a amené à travailler en étroite collaboration avec plusieurs équipes et membres de la direction de l’UDA ainsi qu’avec de nombreux artistes qui s’impliquent avec passion et avec une grande détermination dans la défense des conditions socioéconomiques de leurs pairs.

D’ailleurs, j’en profite pour remercier chaleureusement l’équipe du développement professionnel et l’ensemble des artistes et les intervenants impliqués dans les différentes activités de formation continue, des experts dans leur pratique artistique respective, qui n’hésitent pas à faire profiter leurs collègues de leur expertise et de leurs connaissances, avec une grande générosité.

Pouvoir travailler au sein du plus grand syndicat d’artistes francophones au pays a été pour moi un immense privilège, et je vous en remercie. J’ai pu côtoyer au cours de toutes ces années des artistes qui s’impliquent avec passion et avec une grande détermination pour l’amélioration des conditions socioéconomiques des artistes interprètes. Le travail accompli par ces artistes au sein de l’ensemble des comités mis en place par l’UDA, tels les différents comités de négociation, le comité des assurances et celui des fonds, le comité mosaïque, le nouveau comité sur la diversité sexuelle et de genre, etc., est exceptionnel. Ces comités représentent le cœur de la vie syndicale de l’Union des artistes et je lève mon chapeau aux artistes qui n’hésitent pas à s’engager pour faire bouger les choses.

Toutes ces actions ont pu être réalisées grâce au grand leadership exercé par la présidente de l’UDA, Sophie Prégent, ainsi que les membres du comité de direction et tous les administrateurs et administratrices de l’Union. Je tiens à remercier particulièrement et très sincèrement Sophie Prégent avec qui j’ai eu la chance de travailler en étroite collaboration quotidiennement au cours de toutes ces années. Nous avons développé une belle complicité. Sophie est une véritable dynamo : inépuisable et totalement dédiée à la défense des droits des artistes, elle est dotée d’un sens politique hors du commun et d’un instinct redoutable. Mon travail n’aurait pu être le même sans la confiance inébranlable que Sophie et ses collègues du comité de direction m’ont accordée dans tous les dossiers que nous avons menés ensemble.

Merci Sophie! Et merci à Michel Laperrière, Tania Kontoyanni, Jean-Michel Girouard et Eloi ArchamBaudoin.

Je ne peux quitter ce grand navire sans mentionner tout le plaisir que j’ai eu à travailler avec Alexandre Curzi, le capitaine d’une formidable équipe regroupant plus de 60 employés, dont mes collègues du comité de gestion. Nous avons souvent eu à affronter un vent de face, et ce, plus particulièrement au cours des deux dernières années. Je pars avec le sentiment du devoir accompli, mais avec une certaine tristesse, car le contact avec tous les artistes que je côtoyais quotidiennement va me manquer. J’aurai, par contre, encore plus de temps pour me consacrer à une de mes passions, soit celle d’aller vous voir jouer, chanter et danser sur scène, dans une salle de spectacle, au cinéma ou sur différentes plateformes.

Enfin, je souhaite la bienvenue à Mélodie Roy, excellente nouvelle recrue de l’UDA, qui est responsable depuis le 6 septembre dernier du Service aux membres et des communications. Mélodie sera en mesure, en collaboration avec la talentueuse équipe d’employées qui travaille dans ce service, de poursuivre l’ensemble des activités en cours, telle la réforme du site Web et de nos systèmes informatiques, tout en donnant un nouveau souffle et en apportant sa vision à l’ensemble des communications qui vous sont destinées.

Merci pour tout!

Au revoir! 

© Union des artistes