Vous êtes ici

Partager sur

Les feuilles mortes

1 Octobre 2014
Sophie Prégent
Octobre 2014


Septembre. À l’extérieur, la chaleur nous quitte lentement. On est en automne, inutile de s’accrocher. Retour à la tâche ! Tout ce qui restera de chaud au programme, cet automne, ce sera sans doute les dossiers qui nous tiennent à coeur à l’Union des artistes.

D’abord, la Commission d’examen sur la fiscalité québécoise. Les crédits d’impôt! En effet, le gouvernement libéral, après avoir annoncé lors du dépôt de son budget une réduction de 20 % des crédits d’impôt aux entreprises, a mis sur pied cette Commission. Son mandat? « Examiner l’ensemble des mesures fiscales eu égard à leur pertinence et leur efficacité dans le but d’identifier des mesures permettant de réduire l’ensemble des dépenses fiscales afin de respecter les cibles fixées dans le budget 2014-2015 », peut-on lire entre autres sur son site. La Commission mènera des consultations publiques et privées au cours de l’automne. Les citoyens et les groupes intéressés à participer aux travaux de la Commission peuvent soumettre un mémoire. Au moment d’écrire ces lignes, les travaux n’ont pas débuté. Je peux déjà vous annoncer que nous y participerons, très activement même… L’enjeu est important. La diminution des crédits d’impôt, qui touche entre autres les producteurs, aura un impact majeur sur l’embauche d’artistes et d’artisans. En particulier dans le secteur du cinéma et de la télévision, dans celui des variétés (qui comprend la chanson notamment, déjà assez maltraitée comme ça), et, bien sûr, dans le secteur du doublage…

Dossier fragile et important qu’est celui du doublage. Vous connaissez? Au mois d’août, monsieur Sébastien Dhavernas et son équipe nous ont proposé un plan d’action, efficace et étoffé, et surtout accepté par le conseil d’administration, alors comme on dit : « C’est un go! »

En octobre, j’ai pris les commandes du FICC (Fonds d’investissement de la culture et des communications) comme présidente du conseil d’administration, poste qui est lié à mes fonctions de présidente de l’UDA, en remplacement de mon cher ami Raymond Legault. À la suite de sa démission, Raymond avait accepté de rester au FICC en attendant mon arrivée et je le remercie sincèrement pour sa patience et son engagement.

Me voilà donc avec une responsabilité de plus qui me dynamise et m’énergise!

Le CRTC*. Le fameux sondage Parlons télé portant sur l’avenir de la télévision et réalisé au printemps dernier auprès des téléspectateurs. Comment consomment-ils la télé? Que préfèrent-ils? Sont-ils entendus? Ont-ils des suggestions pour améliorer le rapport consommateur-diffuseur-contenu télévisuel? Nous avons déposé un mémoire que nous avons, en collaboration avec la SARTEC et l’ARRQ, présenté le 10 septembre devant le CRTC dans le cadre des audiences publiques (tenues du 8 au 19 septembre) pour bien faire comprendre nos positions et les dangers probants des résultats de cette consultation populaire. On verra bien.

Et finalement, eh oui, vous vous en doutiez, les élections à l’Union. Date importante : mars 2015. Quelle en sera l’issue? C’est vous qui en déciderez chers amis, puisque, si je tiens à mon poste de présidente, je devrai me faire élire comme telle, et c’est aussi vous qui élirez notre conseil d’administration et ses 21 administrateurs, en qui j’ai mis toute ma confiance. Décidée? Bien sûr! J’ai adoré l’année que je viens de passer, j’ai appris sur ce métier comme jamais il m’avait été donné de le faire, c’est une occasion unique et un privilège énorme et passionnant que de vous représenter, une charge d’énergie incroyable, importante et palpable de votre part quand je vous rencontre. J’en éprouve une fierté immense, sachez-le, et chaque fois que je croise un membre qui me parle de son amour pour son métier, sa vision de l’avenir, il me la transmet, et c’est habitée par cette passion et cette grande responsabilité que je me présente un peu partout, dans notre milieu, pour vous représenter et parler en votre nom, vous, mes pairs, mes camarades, mes semblables.

Un automne bien rempli nous attend, c’est parti, nous avons franchi la ligne de départ, plus rien ne peut nous arrêter! Bon automne!

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle…

 

Pour consulter tous les mots de la présidence