Vous êtes ici

Partager sur

L’AQTIS, l’AIEST 667 et l’AIEST 514 unissent leurs forces!

24 Septembre 2020

Montréal, le 23 septembre 2020 – L’AQTIS, l’AIEST 667 et l’AIEST 514 sont fières d’annoncer qu’elles franchissent un grand pas pour mieux répondre aux besoins de leurs membres. L’Association québécoise des techniciens et techniciennes de l’image et du son, section locale 514, (AIEST), qui représentera 7 000 professionnels sera le plus grand syndicat du cinéma et de la télévision au Québec. Le processus de vote qui s’est terminé par le groupe de l’AIEST 514 aujourd’hui à 17 h révèle que 82 % se sont prononcés en faveur de la fusion. Rappelons que les membres de l’AIEST 667 ont voté en faveur du projet à 94 % et ceux de l’AQTIS à 83 %. Le résultat global fait suite à un long processus de consultation.

Les discussions et négociations entamées en 2019 ont mené à cette union des forces qui améliorera les services donnés aux membres. Cette association permettra également d’amplifier le pouvoir de persuasion auprès des instances gouvernementales. La fusion des trois entités vise à permettre le renforcement de l’industrie ; la nouvelle organisation poursuivra le travail entrepris auprès des différents paliers de gouvernement pour augmenter les budgets de production. Elle aura également pour objectif de favoriser le tournage d’un plus grand nombre et d’une plus grande variété de productions d’ici et d’ailleurs.

« Le 23 septembre 2020 est un grand jour! La vaste majorité des travailleuses et travailleurs de l’industrie cinématographique et télévisuelle a donné son accord à un projet de fusion, sans aucune ambivalence. Le message est clair et démontre une volonté de s’unir. Nous comprenons que les gens sont attachés à leurs métiers et à leur industrie », affirme Christian Lemay, vice-président Québec de l'AIEST 667.

« Le regroupement de nos organisations nous donne de nouvelles et plus grandes possibilités de croissance. Cette union est le catalyseur du changement que nous souhaitons depuis longtemps au Québec. La croissance permet la force! », déclare Daniel Matthews, président de l'AIEST 514.

« C’est un beau moment de démocratie. Nous pouvons enfin construire ensemble l’avenir de la production au Québec et de ses artisans. Le plus beau reste à faire!», ajoute Dominic Pilon, président de l'AQTIS.

« Nous sommes heureux de l’union des forces des trois organisations qui amènera une stabilité de la main d’oeuvre de notre industrie au Québec », affirme Matthew D. Loeb, président international de l’AIEST.

À propos de l’association

L'Association québécoise des techniciens et techniciennes de l'image et du son, section 514, (AIEST) représentera 7 000 artisans pigistes de plus de 150 métiers liés à la conception, la planification, la mise en place ou la réalisation d'une production audiovisuelle. Elle représentera, défendra et soutiendra leurs intérêts auprès des différents interlocuteurs, leur offrira un filet social et négociera des ententes collectives précisant les conditions de travail qui devront s’appliquer à eux.