Vous êtes ici

Partager sur

Jean Nichol, figure de la chanson populaire, nous a quittés en mai

22 Mai 2020

Figure connue de la chanson populaire au Québec dans les années 1960 et 1970, Jean Nichol nous a aussi quittés en mai, le 11, soit la veille du décès de Renée Claude. L’Union des artistes tient à offrir ses plus sincères condoléances à sa famille, ses amis et tous les artistes qui l’ont côtoyé tout au long de sa carrière.

C’est la chanson Oh Lady Mary qui l’a fait connaître du grand public en 1969, un an après avoir été découvert par Guy Cloutier qui deviendra son gérant. Ce succès sera suivi de Toi qui n'as pas compris pourquoi,  Disons-nous adieu, Angélique, L'amour n'est qu'une chanson pour n’en nommer que quelques-unes.

Mentionnons que Jean Nichol s’était d’abord produit dans des salles de danses et les cabarets de 1962 à 1966 avec le groupe Les Commanders, avant de chanter en solo dans les pianos-bars, sous le nom de Maxime, avant d’être découvert en 1968 par Guy Cloutier, année où il prend le nom de Jean Nichol. Il enregistrera surtout des versions de chansons anglophones inspirées du style de Tom Jones. En 1976, il fera la Place des Arts de Montréal et le Grand théâtre de Québec.

Soulignons qu’il a participé à la Tournée des idoles, en compagnie de Patsy Gallant, Gilles Girard, Michèle Richard, Ginette Reno, Joël Denis, Renée Martel et Claude Valade en 2012 et en 2015-2016.