Vous êtes ici

Partager sur

Fonds CSA, les années se suivent…

15 Août 2017

Ceux et celles qui ont vu le très beau film Being there (en français, Bienvenue mister Chance), sorti en 1979, et mettant en vedette Peter Sellers, se souviennent de son rôle de jardinier simple d’esprit. Ce jardinier qui ne connaissait le monde extérieur que par la télévision et son expérience de l’horticulture se retrouve accidentellement à devenir le conseiller d’un grand financier. Le texte était habile à lui faire donner comme toute réponse aux questions posées des réflexions de nature horticole. De là, il est passé malgré lui de simple jardinier à spécialiste de la haute finance.

Je ne veux pas faire un Chance Gardner de moi-même (nom du personnage incarné par M. Sellers dans le film), mais la saison s’y prête malgré tout, car les cycles font partie de toute activité vivante faut croire, l’économie comme la végétation. Nos Fonds CSA sont comme des plantes différentes d’une même plate-bande, avec des besoins différents en termes d’ensoleillement, de terreau et d’eau… D’où les rendements différents et variables.

En regardant le tableau des rendements des Fonds CSA, on y voit les rendements très corrects (près des indices ou les surpassant) de nos véhicules de placement pour la dernière période d’un an se terminant le 30 juin. Cependant, si on considère les rendements seulement depuis le début de 2017, on voit bien que l’année risque de ne pas être aussi riche que 2016. Quoiqu’on ne sait jamais. Qui peut prévoir avec certitude quelle classe d’actifs en surpassera une autre, avec quelle envergure et surtout, quand? L’an dernier est une preuve de ça aussi.

Rendements bruts depuis le début de l’année (moitié de l’année) :

Fonds CSA Sécurité : 0,9 %
Fonds CSA Revenus fixes : 2,3 %
Fonds CSA Équilibré : 2,4 %
Fonds CSA Actions : 2,7 %
Fonds CSA Dividendes : 3,3 %

Source : Site Industrielle Alliance

Les frais de gestion

Pour la période en cours, les frais de gestion des cinq Fonds CSA demeurent bas et se situent entre 0,4 % et 0,6 % (taux annuels) En termes simples, rappelons qu’il s’agit de la portion mesurable qu’il faut retrancher des rendements bruts affichés annuels ou annualisés dans les tableaux, pour avoir le rendement net. Ces taux sont très faibles pour des fonds à gestion active, par comparaison avec l’industrie.

Diversité, valeur suprême

Nos gestionnaires pratiquent des visions complémentaires; certains sont optimistes, d’autres moins. Et chaque vision a sa propre vertu selon les événements qui surviennent. En ce sens, la CSA a des gestionnaires diversifiés.

Les racines de nos fonds sont saines, mais ne mettent pas à l’abri totalement de vilaines saisons ou autres conditions rudes et imprévisibles. Mais on n’arrache pas la plante dès maintenant pour autant! Ça repousse toujours…

Tout comme la monoculture à long terme est à proscrire dans les champs, la diversité, elle, permet à la condition végétale globale de prospérer, au moins par endroits et en tolérant des périodes de jachère. D’ailleurs, chacun des Fonds CSA est lui-même, en soi, diversifié, comme une plante hybride.

Chance Gardner dirait sûrement qu’il est important d’avoir plusieurs variétés dans son jardin. Et qu’il faut être patient quant aux résultats…

Votre jardin de placements est-il bien diversifié?

Bonne fin d’été!

Gilles Payer


Pour consulter tous les mots de la présidence