Vous êtes ici

Partager sur

Fermeture des salles de spectacle : Ottawa doit activer d’urgence la nouvelle prestation en cas de confinement, plaident les artistes québécois

21 Décembre

Au lendemain de l’annonce par Québec de nouvelles mesures de confinement entraînant la fermeture des salles de spectacle, les associations québécoises du milieu des arts et de la culture (APASQ, AQAD, ARRQ, FNCC–CSN, GMMQ, SARTEC, TRACE, UDA et UNEQ) demandent au gouvernement fédéral de rendre accessible le plus rapidement possible la nouvelle Prestation canadienne pour les travailleurs et les travailleuses en cas de confinement.

Prévue au projet de loi C-2 adopté par le Sénat vendredi dernier, cette prestation prévoit des allocations de 300 $ par semaine pour les salarié-es et les travailleurs autonomes privés de revenus en raison de la fermeture de leur lieu de travail.

« Une très forte proportion des artistes touchés par la fermeture des salles de spectacle sont des travailleurs autonomes. Depuis la fin de la PCRE en octobre, ceux-ci n’ont eu droit à aucun programme de supplément de revenus, Ottawa n’ayant pas eu le temps de matérialiser les mesures transitoires promises à leur endroit. En fonction des nouvelles mesures de confinement annoncées par le gouvernement québécois, il est urgent que le gouvernement fédéral rende accessible cette nouvelle prestation prévue en cas de confinement pour l’ensemble des artistes touchés, incluant les travailleuses et les travailleurs autonomes », ont indiqué les porte-paroles des associations.

À propos

Représentant plus de 26 000 travailleuses et travailleurs de tous les secteurs confondus à travers le Québec, les neuf associations œuvrant dans le milieu des arts et de la culture sont les suivantes :