Vous êtes ici

Partager sur

Du nouveau en matière de santé et sécurité du travail!

3 Mai

De récentes modifications législatives imposent désormais aux producteurs une structure obligatoire en matière de prévention de la santé et de la sécurité du travail, notamment sur les plateaux de tournage. En effet, depuis le 6 avril dernier, les producteurs doivent, dans le cadre du régime intérimaire de prévention imposé par la Loi modernisant le régime de santé et de sécurité du travail (projet de loi no 59), entrée en vigueur le 6 octobre 2021, mettre en place des activités de prévention qui permettent une meilleure prise en charge de la santé et de la sécurité du travail en favorisant la participation des artistes et de leurs associations.

Dans le cadre de cette loi, qui vient modifier les deux lois-cadres en matière de santé et de sécurité du travail, soit la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles (LATMP) et la Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST), les producteurs de tous les secteurs doivent, désormais :

  • consigner l’identification et l’analyse des risques à la santé et à la sécurité des artistes;
  • mettre en place un comité de santé et de sécurité au sein de leurs établissements;
  • désigner au moins un représentant ou une représentante en santé et sécurité.

C’est donc dans ce contexte que l’UDA et plusieurs autres associations d’artistes vont collaborer avec l’Association québécoise de la production médiatique (AQPM) et d’autres associations de producteurs au sein d’un comité national de santé et de sécurité afin d’identifier les risques sur les lieux de travail et de faire des recommandations. Le comité se réunira pour la première fois le 1er juin prochain.

Nous vous tiendrons au courant de l’avancée des travaux du comité.

En attendant, pour en savoir plus, nous vous invitons à lire le texte conjoint signé par les différentes associations en cliquant ici.