Vous êtes ici

Partager sur

Dévoilement du logo Doublé au Québec

18 Avril 2017

L’Union des artistes est heureuse de dévoiler le nouveau logo Doublé au Québec, créé en collaboration avec l’Association nationale des doubleurs professionnels (ANDP) un peu comme sur le modèle d’Aliments du Québec, pour montrer clairement les doublages réalisés au Québec et renforcer l’image de marque du secteur du doublage.

Pour faire la promotion du nouveau logo, des capsules vidéo humoristiques réalisées avec des doubleurs et des directeurs de plateau sont diffusées à partir d’aujourd’hui sur notre site (voir ci-dessous) et dans nos réseaux sociaux, avec un lien accessible à partir du site doublage.qc.ca.

L’ANDP a pris des ententes avec des diffuseurs pour que les émissions doublées au Québec arborent le nouveau logo afin que les consommateurs puissent savoir si l'émission ou la série qu’ils vont louer, télécharger ou regarder sur une chaîne ont été doublées au Québec et qu’ils puissent faire des choix en toute connaissance de cause.


Dans cette capsule, les voix de Donald Trump et d'Hillary Clinton sont
respectivement doublées par Benoit Rousseau et Claudine Chatel, sous
la direction de Benoit Rousseau.


Dans cette capsule, la voix d'Angela Merkel est doublée par Chantal Baril,
sous la direction de Benoit Rousseau.


Dans cette capsule, la voix de Kim Jong-un est doublée par
Hugolin Chevrette, sous la direction de Benoit Rousseau.


Dans cette capsule, la voix d'Angela Merkel est doublée par
Elise Bertrand, sous la direction de Benoit Rousseau.


Dans cette capsule, la voix de Vladimir Poutine est doublée par
Daniel Picard, sous la direction de Benoit Rousseau.


Dans cette capsule, la voix d'Angela Merkel est doublée par
Johanne Léveillé, sous la direction de Benoit Rousseau.
 

Émissions de télé qui vont arborer le logo

Au moment d’écrire ces lignes, deux ententes ont été conclues entre l’ANDP et deux diffuseurs, soit Corus (chaînes francophones : Historia, Télétoon et Séries +) et Bell (chaînes francophones : Canal D, Canal Vie, Super Écran, CinéPop, RDS, VRAK, Z et Investigation). Dans un premier temps, le logo sera apposé dans certaines émissions doublées en surimpression vocale et diffusées par ces deux diffuseurs. D’autres diffuseurs vont emboîter le pas, par exemple, Radio-Canada, V et TVA vont apposer le logo Doublé au Québec sur certaines de leurs émissions doublées en surimpression vocale.

Dans un deuxième temps, pour tous ces diffuseurs, les émissions doublées synchrones arboreront le logo.

Films qui vont arborer le logo

En ce qui a trait à la phase trois, qui concerne les films, nous souhaitons que le logo figure dans les films diffusés en salle et sur les chaînes télé ainsi que dans les films destinés au marché du DVD. Comme les démarches que va entreprendre l’ANDP pour cette phase sont un peu plus complexes, on prévoit un plus long délai avant de voir le logo figurer dans les films.

S’ils font l’effort de se renseigner, les consommateurs et cinéphiles peuvent tout de même connaître la provenance d’un doublage avant d’aller voir un film en salle, ou encore avant de l’acheter, de le louer ou de le télécharger. En effet, la Régie du cinéma, dont les activités sont intégrées au ministère de la Culture et des Communications depuis le 1er avril 2017, présente un répertoire des films classés avec indication de la provenance du doublage sur le site Web du Ministère. De plus, pour les DVD, une étiquette ou pastille indiquant si le doublage est fait au Québec figure sur les boîtiers de DVD et sur le DVD.

Sondage Léger : 75 % des Québécois préfèrent un doublage réalisé au Québec

Rappelons que les Québécois se sont prononcés maintes fois en faveur d’un doublage réalisé au Québec et cela s’est de nouveau avéré lors d’un sondage effectué en 2015 par la firme Léger portant sur la perception des Québécois à l’égard des arts et de la culture.

Selon les résultats du sondage dévoilés en février 2016, 8 personnes sur 10 (81 %) affirment faire la différence entre le doublage d’une émission ou d’un film fait au Québec et un doublage qui provient de l’extérieur de la province dans un français international. Cette proportion s’élève à 86 % chez les francophones.

De plus, les trois quarts des répondants (75 %) préfèrent un doublage réalisé au Québec, contre 10 % qui aiment mieux lorsque ce dernier est fait à l’extérieur. Notons que parmi ceux qui font la différence entre un doublage réalisé au Québec et un doublage fait à l’extérieur, 88 % préfèrent un doublage réalisé au Québec.

L’UDA est fière du nouveau logo qui a été réalisé par Réjean Brunet, de la maison de doublage Pixcom. Soulignons d’ailleurs l’apport de l’ANDP dans le dossier du doublage. Elle a travaillé en étroite collaboration avec l’UDA et a grandement contribué à faire avancer certains dossiers.