Vous êtes ici

Partager sur

COVID-19 : reprise des activités de doublage

20 Avril 2020

Au cours des derniers jours, des représentants de l’Association nationale des doubleurs professionnels (ANDP) et de l’équipe de direction de l’Union des artistes ont entamé des discussions sur une reprise possible des activités de doublage et de surimpression vocale dans les studios.

Dans le cadre de ces échanges, l’élaboration et la mise en place d’un protocole de retour au travail respectant les paramètres des décrets du gouvernement du Québec et les consignes émises en matière de santé publique ont été discutées.

Soulignons que la crise de la COVID-19 représente une situation hors du commun et que tous les intervenants du milieu du doublage font des efforts exemplaires pour que vous puissiez recommencer à travailler dans un environnement qui respecte les normes émises par la Direction nationale de la santé publique.

Il est important de rappeler certains points essentiels relatifs à la reprise du travail dans les studios qui devrait se faire à partir du 27 avril :

  • Les studios de doublage répondent aux paramètres, soit des services essentiels, soit à ceux des fournisseurs pour les compagnies considérées comme service essentiel. Ils sont en conformité avec les directives émises par le gouvernement. Ils peuvent donc reprendre leurs activités de façon sécuritaire.
  • ll est envisageable pour les studios de doublage et de surimpression vocale de mettre en place des environnements conformes aux normes de santé et de sécurité prescrites par le gouvernement du Québec, contrairement à d’autres secteurs de l’Union des artistes, comme le secteur des dramatiques.
  • L’UDA veut s’assurer de la conformité des installations selon les paramètres et les critères émis par la Direction de la santé publique. À titre de directeur général de l’Union des artistes, je fais présentement la tournée des studios concernés afin de s’assurer que toutes les mesures nécessaires soient mises en place. Celles-ci permettront à ceux et celles qui travailleront dans ces studios d’oeuvrer dans un milieu de travail sécuritaire.
  • L’UDA a communiqué avec le sous-ministre du ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ) sur la possibilité de reprendre les activités de façon sécuritaire et celui-ci a émis un avis favorable.
  • L’UDA a de plus consulté les inspecteurs de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), et elle a analysé les mesures prévues à la Loi sur la santé et la sécurité du travail (ci-après, la LSST). Vous pouvez consulter les principales mesures qui doivent être suivies par les studios en cliquant ici.
  • L’UDA effectuera une vigie continue afin de s’assurer que ces mesures de santé et de sécurité soient respectées.
  • Les membres de l’ANDP ont dès le début des discussions fait preuve de collaboration et ils ont répondu aux préoccupations légitimes émises par vos représentants. Nous profitons de l’occasion pour les remercier encore une fois.
  • Nous avons des échanges constants avec eux; il sera ainsi possible de les aviser de tout changement ou de toute demande d’amélioration tout au long de la reprise des activités.
  • L’Union prendra tous les moyens à sa disposition afin de vous appuyer dans le cas d’une plainte ou d’un refus de travail en lien avec les règles de la CNESST ou du protocole sanitaire de l’ANDP.

Je vous invite donc à lire le protocole sanitaire de l’ANDP qui présente l'ensemble des mesures mises en place en cliquant ici.

Pour toute question ou tout commentaire, je vous invite à communiquer avec moi à mon adresse de courriel : acurzi@uda.ca

Le directeur général,

Alexandre Curzi