Vous êtes ici

Partager sur

Budget du Québec - « Soulagés mais inquiets! »

20 Novembre 2012

Comme réaction préliminaire au dépôt du budget du Québec le 20 novembre 2012, les présidents des cinq principales associations d'artistes et d'artisans se sont déclarés soulagés que le budget de la culture ne semble pas avoir subi de coupes, mais ils ont affirmé avoir bien hâte de voir comment les différentes annonces vont se traduire dans la réalité. Du même souffle, ils ont déploré que le gouvernement n'ait pas respecté l'entièreté des engagements pris par le Parti Québécois lors de la dernière campagne électorale.

« Pour grandir et progresser, la culture ne peut pas se contenter de ne pas être coupée ou de recevoir des investissements anémiques. Elle nécessite au contraire des mesures porteuses et des investissements qui se justifient d'ailleurs par les retombées économiques qu'ils génèrent pour la société dans son ensemble. Il ne suffit donc pas uniquement de reconnaître publiquement la créativité des talents d'ici, il faut que l'État apporte un soutien structurant et récurrent afin de lui permettre de relever les défis auxquels l'industrie et ses artistes et artisans doivent faire face, » ont souligné Messieurs Bernard Arseneau (AQTIS), François Côté (ARRQ), Luc Fortin (GMMQ), Raymond Legault (UDA) et Mme Sylvie Lussier (SARTEC).

Rappelons que les annonces de crédits budgétaires sont bien loin des engagements tout récents du PQ qui étaient d'augmenter les budgets du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) à 100 M$ et de la SODEC à 70 M$.

« Au-delà de l'argent investi dans les programmes de soutien à la culture, nous sommes extrêmement inquiets de la situation vécue par plusieurs de nos membres pour qui le sous-investissement chronique en culture signifie un appauvrissement et une détérioration de leurs conditions de travail et de vie. Nous avons à cet égard demandé une rencontre avec les ministres de la Culture et du Travail pour que la Loi sur le statut de l'artiste, qui vise à offrir un statut et un filet social aux artistes et artisans trouve sa pleine application, ce qui est loin d'être le cas à l'heure actuelle », ont conclu les cinq associations.

 

À propos de…
La Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC) est un syndicat professionnel d'auteurs de radio, télévision et cinéma œuvrant dans le secteur audiovisuel. La Guilde des musiciens et musiciennes du Québec (GMMQ) a pour mission de représenter et défendre les intérêts moraux, sociaux et économiques des musiciens professionnels. L'Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec (ARRQ) est une association professionnelle de réalisateurs pigistes œuvrant principalement en français dans les domaines du cinéma et de la télévision. L'Alliance québécoise des techniciens de l'image et du son (AQTIS) est une association de professionnels pigistes qui regroupe des artistes concepteurs, artisans et techniciens du Québec exerçant leur profession dans divers métiers de l'industrie de l'image et du son (cinéma, télévision, messages publicitaires, etc.)