Vous êtes ici

Partager sur

Béatrice Picard et Carmen Sylvestre aux Rendez-vous du cinéma québécois

1 Mars 2015

Le cours métrage La vocation, qui raconte l’amitié de deux religieuses séparées par la maladie d’Alzheimer, avec Béatrice Picard et Carmen Sylvestre dans les rôles principaux, a reçu un accueil enthousiaste lors de sa présentation le 24 février dans le cadre des Rendez-vous du cinéma québécois.

Écrit et réalisé par Martine Gignac, La vocation est le fruit du travail d’artistes et d’artisans qui se sont investis dans le programme de formation « Pour faire une histoire courte ». Ce programme comporte deux volets : une formation en scénarisation avec Pierre-Yves Bernard et une formation en réalisation avec Léa Pool. Les artistes du volet réalisation présentent ensuite leur projet devant un jury et le projet le plus prometteur est réalisé avec une équipe de professionnels et l’appui de Léa Pool.

Ce court métrage a été produit par le Regroupement pour la formation en audiovisuel du Québec, en collaboration avec l’Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec, la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma et l’Union des artistes, qui a aussi pu compter sur des commandites de service de Vision Globale, Vidéo MTL et Cinépool.

Soulignons que le programme de formation « Pour faire une histoire courte », qui était à sa troisième année, reçoit l’appui financier du Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main d’oeuvre.

Sur la photo : Martine Gignac, réalisatrice de La vocation, Martine Roquebrune, comédienne dans La vocation, Pierre Blanchet, directeur du Service aux membres et des communications de l’UDA, les deux protagonistes du court métrage, Carmen Sylvestre et Béatrice Picard, le scénariste Pierre-Yves Bernard et la réalisatrice Léa Pool.