Vous êtes ici

Partager sur

ANDP – directeurs de plateau

Outre la majoration des tarifs effective au 1er juin 2017, toutes les dispositions de l’entente collective demeurent en vigueur jusqu’à la signature d’une nouvelle entente collective.

Questions fréquemment posées

Il est important de se référer au texte de l'entente collective pour obtenir une information complète

Qui peut être engagé en vertu de l’entente collective du doublage?

Sous réserve des articles 2-1.02, 2-1.03, 2-1.04, 2-1.05 et 2-1.06, le doublage est un secteur réservé aux membres actifs de l’UDA. (Art. 2-1.02).

De quelle façon est officialisée mon embauche à titre de directeur de plateau?

L’engagement du directeur de plateau lui est signifié par courriel par la maison de doublage, précisant les dates de l’engagement et le nom du projet et copie du courriel est envoyé à l’UDA. (Art. 5-1.01)

Quelles sont les conditions de travail applicables à mes séances de travail?

  • Pour tout projet autre qu’un projet de long métrage destiné au marché de la distribution, la semaine normale d’enregistrement s’établit du lundi au vendredi et la journée de travail normale est de 9 heures. (Art. 6-1.02)
  • Pour un projet de long métrage destiné au marché de la distribution, la semaine normale d’enregistrement s’établit du lundi au samedi et la journée de travail normale est de 10 heures.  (Art. 6-1.02)
  • Le directeur de plateau prend au moins une heure de repos et pas plus d’une heure et demie entre 2 séances. Ces repos peuvent coïncider avec les périodes de repas. (Art. 6-2.02)
  • Les repas prennent au moins une heure et pas plus d’une heure et demie. Ils se déroulent entre 11 h 30 et 14 h 30 et entre 17 h et 20 h. Entre la fin d’une période de repas et le début d’une autre, l’intervalle ne dure pas moins de 4 heures. (Art. 6-3.02). Voir aussi 6-3.03.
  • Les heures supplémentaires de nuit et les journées fériées se paient.

Les heures supplémentaires se paient à la demi-heure près, au taux horaire applicable augmenté des majorations suivantes :

  • Travail au-delà de la journée normale (art. 6-1.02) : 50 %
  • Travail fait pendant la période de repos de 12 heures (6-2.01) : 50 %
  • Travail fait un jour férié : 50 %
  • Travail fait la nuit : 100 %
  • Travail fait la nuit un jour férié : 200 %. (art. 7-1.05)

Comment s’établit le calcul de mon cachet?

Il y a 5 types de doublage dont le tarif est défini par le type de l’œuvre, la nature du travail et le mode de diffusion (art. 7-1.01, 7-1.04, 7-1.06 et 6-1.03) :

  • Catégorie A : doublage d’une série d’animation destinée à la télévision ;
  • Catégorie B : doublage corporatif en synchronisation en tout ou en partie d’une œuvre n’appartenant pas aux autres catégories; (ex. : série (live action) destinée à la télévision, document corporatif utilisé en circuit fermé ou dans un espace public;
  • Catégorie C : doublage d’une oeuvre destinée au marché de la distribution;
  • Catégorie D : Narration et surimpression vocale;
  • Catégorie E : doublage d’une œuvre destinée à tout marché autre que celui des salles (télévision, web, etc.);

Le cachet se calcule selon le plus élevé des deux critères suivants (Art. 7-1.01) 

  1. La durée de la convocation;
  2. La durée réelle de séance d’enregistrement;

Si je crois avoir été lésé, quels sont mes recours?

Vous devez communiquer le plus rapidement possible avec l’équipe des relations du travail. L’UDA fera l’étude de votre plainte ou de votre dossier, et le processus de grief pourra être enclenché s’il y a lieu. Un grief doit être déposé dans les 45 jours ouvrables de la connaissance de l’événement qui donne naissance au grief.  (Art. 8-1.03)

Il est important de se référer au texte de l’entente collective pour une information complète.