Vous êtes ici

Partager sur

Renouvellement de l’entente collective sur les publicités TV/Radio

3 Août 2012

Après trois (3) ans de négociations, l’Association des producteurs conjoints (APC) et l’Union des artistes (UDA) ont conclu le renouvellement de l’entente collective TV/Radio régissant les annonces publicitaires, échue depuis mars 2009. La nouvelle entente de trois (3) ans, officiellement signée le vendredi 27 juillet dernier, entrera en vigueur dès le 1er septembre 2012.

L’APC (formée de l’Association des agences de publicité du Québec (AAPQ), de l’Association canadienne des annonceurs (ACA) et de l’Institut des communications et de la publicité (ICP)), de même que l’UDA se disent satisfaites de l’entente qui propose des améliorations importantes et concrètes pour les deux (2) parties.

« Nous sommes fiers du travail accompli qui se traduit par un assouplissement de certaines conditions de l’entente (par exemple, les conditions de permis) et qui favorisera la créativité publicitaire des agences et des annonceurs. Elle permet également une meilleure compétitivité de l’industrie tout en respectant le travail des artistes », mentionne Dominique Villeneuve, directrice générale de l’Association des agences de publicité du Québec (AAPQ).

« En effet, renchérit Paul Hétu, vice-président de l’Association canadienne des annonceurs (ACA), la nouvelle entente instaure de nouvelles clauses relatives à la cyberpublicité, inhérentes à l’évolution du marché, et propose des conditions jugées plus équitables pour les annonceurs tout en respectant l’indemnité des artistes ».

« Cette entente est à l’image du respect mutuel de nos deux industries; à la fois envers le travail des artistes québécois et celui des artisans du milieu des communications », mentionne Sylvie Brousseau, directrice générale de l’Union des artistes (UDA). L’entente inclut d’autres gains mutuels, « permettant également d’améliorer la sécurité au travail des artistes et clarifiant certaines clauses importantes comme l’engagement, l’exclusivité, les répétitions ou le circuit fermé », de dire Mme Brousseau.

Compte tenu des assouplissements accordés et des gains de part et d’autre, l’APC et l’UDA se sont entendus sur une hausse globale des tarifs de 12 % répartie sur trois (3) ans, soit de 5 % la première année et de 4 % et 3 % pour les années subséquentes, à l’exception des tarifs commandites et de certains tarifs fixes.

Quant à la première entente pour Internet et nouveaux médias (INM), elle n’est pas encore conclue. Les travaux relatifs à l’établissement de cette entente sur la production d’annonces publicitaires destinées exclusivement pour l’Internet et les nouveaux médias se poursuivent.
 
Au sujet de l’Association des agences de publicité du Québec
L’Association des agences de publicité du Québec (AAPQ), regroupant plus de 70 membres corporatifs, a pour mission de promouvoir, défendre et représenter l’intérêt des agences, en outillant les décideurs actuels ainsi que la relève montante afin de les aider à faire face aux défis de l’évolution de l’industrie des communications. Pour plus d’information : www.aapq.ca
 
Au sujet de l’Association canadienne des annonceurs
L’Association canadienne des annonceurs (ACA) constitue la seule association nationale au Canada ayant pour mission de promouvoir exclusivement les intérêts des clients annonceurs. Elle aide ses membres à maximiser la valeur de leurs investissements dans toutes les formes de communications marketing en leur proposant une gamme étendue de services exclusifs. Pour plus d’information : www.acaweb.ca