Vous êtes ici

Partager sur

Doublage : prolongation des ententes collectives

8 Juin 2017

Deux ententes collectives régissent le travail des artistes dans le secteur du doublage : celle des artistes interprètes et celle des directeurs de plateau. Les deux venaient à échéance le 31 mars  2017.

On sait que ce secteur a connu des moments difficiles ces dernières années. Rappelons que, en 2015, les membres ont accepté une révision importante de leurs tarifs devant la situation inquiétante de l’industrie. Dans les mois qui ont suivi, de l’avis général, on a ressenti une reprise du travail. Et depuis, l’UDA et l’ANDP* partagent des données qui, à la longue, devraient permettre de dresser un portrait plus précis des fluctuations dans le travail et conséquemment dans les revenus des artistes.

Mais cette première période de deux années ne permet pas une analyse suffisamment étoffée pour nous guider  dans une renégociation en bonne et due forme. Pour ces raisons, et compte tenu du bon fonctionnement de ces deux ententes collectives en général, les membres de l’UDA, réunis en assemblée sectorielle le 31 mai dernier, ont autorisé leur prolongation jusqu’au 30 septembre 2018. En contrepartie, les producteurs ont accepté une majoration des tarifs de 2 %, laquelle est applicable sur toute prestation de travail effectuée à compter du 1er juin 2017.

Les tableaux de tarifs mis à jour sont disponibles sur notre site, dans la section  Ententes collectives, sous l’onglet Doublage.

Outre cette majoration, toutes les autres dispositions de ces ententes demeurent inchangées, jusqu’à cette prochaine date d’échéance et selon le résultat des négociations qui se tiendront alors.

* Association nationale des doubleurs professionnels, qui regroupe les maisons de doublage du Québec.