Vous êtes ici

Partager sur

L’UDA donne son appui à l’Union des producteurs agricoles

19 Décembre 2016

À première vue, l’Union des artistes et l’Union des producteurs agricoles du Québec ne semblent pas avoir grand-chose en commun, hormis la solidarité entre associations qui partagent la même mission, soit de promouvoir, défendre et développer les intérêts économiques, sociaux et moraux de ses membres.

Invitée à prononcer une allocution à l’assemblée générale annuelle 2016 de l’UPA en octobre dernier, notre présidente Sophie Prégent, après avoir présenté l’UDA et ses membres, a parlé de l’importance de la mobilisation lorsqu’on représente des groupes non homogènes, des personnes qui ont des réalités professionnelles variées, enjeu que connaît bien l’UPA puisqu’elle regroupe des producteurs de milieux diversifiés (agriculture, horticulture, aviculture, aquaculture, de l’élevage ou de la forêt).

Autre point en commun : les conditions de travail des membres de l’UDA et de l’UPA ne sont pas encadrées par le Code du travail, mais par une loi particulière au Québec : pour l’UDA, c’est la loi sur le statut de l’artiste (précisément Loi sur le statut professionnel et les conditions d'engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma), et pour l’UPA, c’est Loi sur les producteurs agricoles.  

Or, quand le gouvernement du Québec souhaite apporter une modification à une disposition de la Loi sur le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation qui viendrait affaiblir certains droits des producteurs agricoles, l’UDA se sent interpellée.

C’est pourquoi l’UDA a joint sa voix à celle de quatre autres syndicats et a, en appui à l’UPA, signé une lettre destinée au premier ministre Philippe Couillard pour le prier de ne pas apporter les modifications prévues à la Loi, soit d’enlever une disposition de celle-ci qui permet le paiement des précomptes syndicaux de l’UPA. Enlever cette disposition de la Loi aurait comme impact d’entraver l’accès au Programme de crédit de taxes foncières agricoles pour les membres de l’UPA.