Vous êtes ici

Partager sur

Un départ et une nouveauté pour cette fin d’année

16 Décembre 2016

Retraite du conseiller mobile et nouveau partenaire

Depuis 2008, la Caisse de sécurité des artistes (CSA) offre les services d’un conseiller mobile, monsieur Jean-Guy Castonguay, qui a aidé des milliers de membres à conclure des transactions et à équilibrer leurs placements, à distance ou même en personne. Or, monsieur Castonguay prend sa retraite graduellement, tout en demeurant disponible jusqu’à la fin de la période des REER, soit le 1er mars prochain. Par la suite, la CSA vous donnera accès à un cabinet financier indépendant, le Groupe MIRADOR, qui offre un plus large éventail de services. Restez à l’affût, une édition spéciale de l’infolettre qui sera diffusée en début d’année et consacrée à la CSA vous présentera tous les détails des nombreux services offerts par le cabinet MIRADOR.

Naturellement, vous pouvez toujours traiter directement avec Industrielle Alliance en composant le numéro sans frais, où un conseiller affecté aux membres et employés de l’UDA répondra à votre appel.

PRI principes pour l’investissement responsable 

Principles for Responsible Investment, organisme international qui a une branche au Québec, tenait son deuxième colloque en octobre dernier. Le nombre de participants a doublé et l’organisme a dû refuser des inscriptions. C’est dire la tendance convaincante des gestionnaires de placements (et leurs clients, dont nous!) à veiller à ce que nos placements soient investis dans des entreprises ayant les meilleures pratiques en matière d’éthique, de gouvernance et d’environnement. Afin de nous assurer que les placements des membres et employés de l’UDA tendent vers la plus grande vertu possible, je suis heureux de vous préciser que la quasi-totalité de nos gestionnaires et partenaires d’affaires font partie du regroupement PRI, et, qu’en plus, nous sommes membres du Groupe investissement responsable inc. (GIR).

Rente CSA?

À la fin d’une année, il est avisé de jeter un coup d’œil aux rendements de vos placements. Lorsque vous regarderez votre relevé d’Industrielle Alliance (ou consulterez votre Espace Client sur son site Web), outre les rendements et la répartition de vos placements, je vous invite à bien décoder le simulateur de retraite. Cet outil utile et très bien fait peut toutefois vous laisser croire que votre régime de retraite de la CSA constitue un régime donnant droit à une rente viagère (pour la vie). Ce n’est pas le cas. Bien que la calculette soit tout à fait calibrée, elle tient compte effectivement de l’achat d’une rente chez l’assureur aux fins de l’exercice d’estimation (les hypothèses de calcul sont bien décrites en petits caractères). Dans les faits, votre avoir à la CSA peut être modulé différemment. Cette flexibilité peut faire en sorte, par exemple, que vous ayez des revenus de retraite plus élevés, mais pour moins longtemps… Donc, au moment d’envisager concrètement votre retraite, faites refaire ce calcul par un professionnel ayant en mains vos données personnelles complètes et à jour. Nous travaillons à perfectionner la présentation de cette estimation tout de même vraiment pratique, mais de façon à éviter toute confusion.

Rappel pour les contributions à votre REER

La fin d’année est le moment de faire le bilan de vos revenus de toutes provenances et des cotisations totales effectuées dans votre REER. Si vous avez un espace fiscal qu’il serait rentable de combler, vous pouvez investir dans les Fonds CSA à titre individuel. Non soumises aux règles des statuts et règlements de la CSA, ces contributions seront alors placées dans un compte distinct et disponibles en tout temps. Vous avez jusqu’au 1er mars pour que vos cotisations puissent réduire votre revenu imposable 2016.

Au nom de du conseil d’administration de la CSA, je vous souhaite une très belle période des fêtes.

Gilles Payer


Pour consulter tous les mots de la présidence