Vous êtes ici

Partager sur

Les artistes et le bénévolat

Tous les jours, l’Union des artistes, plus particulièrement le Service des relations du travail, reçoit des dizaines d’appels de la part de ses membres. Ceux-ci appellent pour valider certains renseignement inscrits sur leurs contrats d’engagement, se renseigner sur les différentes ententes collectives, dénoncer des pratiques douteuses sur un plateau de tournage ou tout simplement pour avoir plus d’information sur leur conditions de travail en général.

Le bénévolat est l'un des sujets pour lequel nous recevons beaucoup d’appels.

Qu’est-ce que le bénévolat?

Concrètement, qu’est-ce que le bénévolat?

Quel est le concept du don cachet?

Peut-on m’obliger à faire don de mon cachet?

Pourquoi l’UDA m’empêche de faire du bénévolat?

Selon le dictionnaire Larousse, un bénévole est une personne qui apporte son aide de façon volontaire, sans être rémunérée1. Le don, quant à lui, est l’action de donner, de céder quelque chose que l’on possède et, en particulier, l’action de donner de l’argent à quelqu’un, à une institution à une œuvre2.

Alors qu’en est-il de ces producteurs et organismes qui produisent des spectacles-bénéfice, des téléthons, des émissions à contenu mélodramatique et des publicités pour différentes causes telles que le cancer, les victimes de violence conjugale, l’environnement, etc.?

La politique de l’UDA est simple : tout travail doit être rémunéré. Les artistes doivent en tout temps signer des contrats UDA pour la juste valeur des services rendus et ainsi pouvoir bénéficier du régime d’assurance collective, du régime de retraite et des indemnités de vacances (chèque de vacances COPAR; COPAR pour congés payés pour l'artiste).

L’UDA n’est pas contre le bénévolat, au contraire!

Nous avons tous des causes qui nous tiennent à cœur et il en est de même pour les artistes. Il est normal de vouloir donner de son temps et de son argent, peu importe les raisons. C’est un choix personnel!

Cependant, il faut garder en tête que la mission première de l’UDA est de défendre les intérêts sociaux, économiques et moraux de ses membres.

Sachez que l’UDA n’empêche pas les artistes de faire don de leur cachet. L’UDA n’est pas là pour juger du bien-fondé ou non d’une cause, elle est neutre. Il y a cependant une façon correcte, et légale, de le faire afin de respecter les droits de tous. Comme le don est un transfert volontaire de biens, chaque fois qu’un artiste fait don de son cachet, il doit y avoir deux transactions :

  1. Le producteur doit émettre un chèque au nom de l’artiste pour le travail effectué par celui-ci.
  2. L’artiste émet son chèque au nom de la fondation ou de l'organisme en échange d’un reçu pour don de charité qu'il pourra joindre à sa déclaration de revenus.

Pour mieux comprendre l'impact d'un don sur votre déclaration de revenus, nous vous invitons fortement à lire l’article paru dans le Journal de l’Union en octobre 2013, volume 1, numéro 3.

Transfert volontaire de biens pour un don de cachet

Cette façon de faire qu'est le transfert de biens au moyen des deux transactions permet aux artistes de faire un choix volontaire, sans pression, sur la remise d’un cachet à titre de don de charité. La situation financière de chaque artiste est différente et le don doit être fait sans pression indue du producteur ou de ses pairs mieux nantis. L'artiste ne devrait jamais se sentir cheap!

La prestation de l’artiste est en soi un don de son temps et de son talent. La participation et la présence de l’artiste permet aux organisateurs des événements liés aux différentes causes de pouvoir récolter des sommes d’argent de la part du public. C’est l’artiste qui, en sensibilisant le grand public à la cause, permet de la faire évoluer et d'amasser des fonds.

L’UDA, le producteur, les collègues ne peuvent obliger un artiste à faire don de son cachet. L’artiste est maître du chèque qu’il a entre ses mains!

Des efforts énormes sont effectués au quotidien de la part des employés afin de faire respecter les conditions de travail des artistes. Lors de nos vérifications, en particulier lors de la vigie effectuée dans le secteur de la télévision, nous constatons parfois que certains artistes n’ont jamais signé de contrats, ni reçu de cachet pour une émission donnée, car l'artiste travaillait comme bénévole. Ne soyez donc pas surpris que nous réclamions ces montants. Cependant, c'est avec plaisir que nous vous expliquerons les principes du don de cachet.

1. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/b%c3%a9n%c3%a9vole/8738?q=b%c3%a9n%c3%a9vole#8681

2. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/don/26410?q=don#26288