Vous êtes ici

Partager sur

Diagnostic des besoins de formation continue pour les artistes du domaine des arts lyriques

Dans le cadre d’une vaste étude des besoins de formation continue que l’UDA a entreprise pour l’ensemble de ces membres, une consultation des membres œuvrant dans le domaine lyrique a été réalisée en mars et en avril 2014.

Cette analyse de besoin a été réalisée grâce à la contribution financière de deux partenaires de l'Union des artiste, soit :

  • Commission des partenaires du marché du travail (CPMT)      ;
  • Compétence Culture    .

L’UDA souhaitait dégager une vision actuelle et globale des besoins de formation continue pour l’ensemble des artistes pratiquant dans ce domaine.

Une invitation par courriel à répondre à un sondage a été acheminée à 1596 professionnels en art lyrique : de ce nombre, 103 ont répondu à celui-ci, soit un pourcentage de 11 %.

Le développement des compétences
Dix champs de compétences ont été mis de l’avant grâce à la consultation. Ce sont en ordre décroissant d’importance selon le pourcentage de répondants :

Quatre principaux de champs de compétence ont été mis de l’avant grâce à la consultation Ce sont en ordre décroissant d’importance selon le pourcentage de répondants :

  • Arts lyriques 80 %
  • Gestion de carrière 76 %
  • Performance scénique 72 %
  • Auditions 72 %

LES BESOINS DE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PAR CHAMP DE COMPÉTENCE

Arts lyriques
Près de 80 % des répondants considèrent avoir besoin d’améliorer leurs compétences en arts lyriques.

Les besoins en formation identifiés en priorité sont :

  • Soliste à l'international
  • Développer un nouveau répertoire

D’autres besoins sont aussi identifiés :

  • Langue et diction (allemand)
  • Chanter pour le théâtre
  • Évaluer ses possibilités vocales
  • Langue et diction (italien)
  • Langue et diction (anglais)
  • Méthode de lecture à vue

Ce sont principalement les solistes qui identifient des besoins d’améliorer leurs compétences en langue et diction.

Gestion de carrière
Les solistes sont deux fois plus nombreux que les choristes à ressentir des besoins dans ce champ de compétences.

Les principaux besoins identifiés sont :

  • Travailler avec un agent
  • Savoir se vendre
  • Développement de marchés pour les chanteurs lyriques
  • Travailler à l'international
  • Outils d'autopromotion
  • Démo pour un chanteur lyrique
  • Négociation de contrat

Performance scénique
La performance scénique est aussi un champ de compétences qui préoccupe près des trois quarts des répondants. Ces besoins ressortent néanmoins semblables chez les solistes et les choristes.

Trois besoins principaux ont été identifiés :

  • Jeu pour chanteurs lyriques
  • Se préparer mentalement pour améliorer sa performance
  • Gestion du stress (plus important chez les solistes)

Audition
Plus de 70 % des participants au sondage se sont montrés intéressés à acquérir ou à améliorer des compétences en audition. La presque totalité des éléments couverts par le sondage s’avère susciter un intérêt chez un nombre significatif des répondants. Ces besoins couvrent l’ensemble des étapes du processus d’audition.

Chez les solistes, les principaux besoins exprimés sont :

  • Solliciter une audition
  • Audition internationale
  • Audition pour un rôle (casting) précis
  • Audition nationale

Par ailleurs, les besoins diffèrent un peu chez les choristes. Les besoins les plus significatifs sont :

  • Se préparer pour une audition
  • Élargir son répertoire pour une audition
  • Solliciter une audition
  • Audition pour un rôle (casting) précis
     

Quelques constatations à la lumière des résultats

Accroître ses opportunités professionnelles: principale motivation des chanteurs lyriques.

Dans ce but et dans l’optique de devenir plus polyvalent, plus de la moitié des répondants recherchent à améliorer leur pratique. Les répondants visent aussi à améliorer leurs conditions de travail.

Les répondants désirent recevoir de la formation continue dans trois champs de compétences principaux : arts lyriques - performance scénique – auditions. Deux besoins prioritaires émergent pour les compétences en arts lyriques : soliste à l’international et développer un nouveau répertoire. Trois besoins principaux visent l’amélioration de la performance scénique : jeu pour chanteurs lyriques, préparation mentale pour améliorer sa performance et gestion du stress.

Les artistes lyriques doivent aussi adapter leurs compétences en jeu et en mise en scène aux nouvelles réalités technologiques visuelles et scénographiques.

En ce qui regarde les compétences en audition, elles sont aussi vues comme nécessaires pour réussir à décrocher de nouvelles opportunités et ce, particulièrement par les solistes. Quatre principales compétences suscitent un intérêt important : sollicitation d’une audition, audition internationale, audition nationale, audition pour un rôle (casting) précis.

La gestion de carrière : un enjeu important
De plus en plus, les chanteurs lyriques se perçoivent comme des artistes-entrepreneurs et les solistes sont deux fois plus nombreux à vouloir accroître leurs compétences en gestion de carrière. Les besoins en gestion de carrière sont nombreux et variés et les outils de gestion de carrière doivent être adaptés aux nouvelles tendances du multimédia.

Le profil de la clientèle répondante suggère des pistes intéressantes quant à l’orientation de l’offre de formation.
La très grande majorité des répondants détient un statut de travailleurs autonomes et plus des trois quarts des répondants ont au moins une fonction complémentaire et un tiers d’entre eux assument aussi une deuxième fonction complémentaire.

Les solistes ont souvent des besoins qui, sans être différents de ceux des choristes, sont plus prononcés.

Une clientèle répondante avec un niveau d’expérience élevé dans le domaine des arts lyriques.
 Plus de 60 % des répondants ont plus de 10 ans d’expérience de travail dans le domaine des arts lyriques et les choristes représentent 70 % du groupe des 20 ans et plus. Les solistes représentent une forte proportion des chanteurs lyriques de moins de 10 ans d’expérience dans le domaine. Plus les chanteurs lyriques sont expérimentés, moins ils ont participé à des activités de formation continue au cours des trois dernières années. Ils sont aussi les plus nombreux à déclarer que l’offre de formation ne correspond à leurs besoins.

Concentration des chanteurs lyriques de la région de Montréal, mais présence significative dans la région de Québec.
Près des deux tiers des répondants sont concentrés dans la région métropolitaine mais les répondants de la région de Québec représentent 20 % de l’échantillon.

Un nombre grandissant de productions recourent aux nouvelles technologies
On assiste à la transformation de la pratique des arts lyriques par la place que prennent les nouvelles technologies dans les productions; l’adaptation des compétences devient un besoin prioritaire afin de faire face à l’évolution technologique.

Les principales conditions de succès
Il faut privilégier les expertises reconnues, même hors du Québec et du Canada. Le recours à des maîtres reconnus est vu comme la principale condition de succès à mettre en place pour favoriser davantage la participation des répondants à des activités de formation. Les choristes privilégient particulièrement la décentralisation de la formation en région ainsi que la possibilité d’échange, de réseautage et de soutien mutuel.

En ce qui regarde les  formules de formation à privilégier, une très grande majorité des répondants solistes et choristes privilégient le coaching individuel comme formule de formation. Viennent ensuite les formules suivantes : ateliers pratiques, accompagnement par un pair expérimenté (mentorat) et les classes de maîtres (particulièrement pour les solistes). Il faudra aussi tenir compte du niveau d’expérience des participants.

En conclusion – les recommandations

Optimiser la diffusion de l’offre. Il faudra réviser la stratégie de communication de l’offre de formation présente et future particulièrement pour les solistes et tenter d’optimiser l’accessibilité aux formations pour les membres de la région de Québec.

Mise à jour des compétences pour les artistes du domaine lyrique. Il faut voir à adapter les moyens et formules de formation aux besoins des artistes du domaine des arts lyriques. Par exemples, utiliser le coaching individuel ou intégrer des séances de coaching à l’intérieur de formations traditionnelles, évaluer la faisabilité d’organiser des classes de maîtres ou de développer des formations avec des experts reconnus.

Développement des compétences en arts lyriques. En premier lieu, il faut cerner plus précisément les besoins de perfectionnement nécessaires pour répondre aux besoins prioritaires (soliste à l’international et développement d’un nouveau répertoire). Puis, pour ces besoins prioritaires, il faudra évaluer la faisabilité de développer des activités de formations. Pour les autres besoins nous devrons développer des activités pour la langue et la diction dans d’autres langues que le français (allemand, italien et anglais principalement).

Développement des compétences en performance scénique. Il faut prioritairement identifier précisément les compétences nécessaires pour s’adapter aux nouvelles réalités technologiques puis s’assurer que notre offre de formation en jeu scénique est pertinente et répond aux besoins et faire les ajustements si nécessaire.

Développement des compétences en audition. Avant tout, il faudra examiner attentivement les besoins identifiés et consulter les membres à nouveau, s’il y a lieu. Il faut parvenir à distinguer les besoins de formations des besoins d’informations. Suite à cet examen, l’UDA pourra évaluer la pertinence de développer une offre de formation ou d’adapter l’offre existante pour les auditions au domaine lyrique et devra rendre accessible l’information existante sur les processus d’audition.

Développement des compétences en gestion de carrière. Il faudra développer une offre de formation en gestion de carrière adaptée au domaine lyrique et qui tient compte des besoins spécifiques des solistes. L’UDA devra évaluer les possibilités de développer ces activités en gestion de carrière en collaboration avec le CQM et s’assurer que cette offre tient compte des nouvelles tendances au regard des outils de promotion et de gestion.